Français
Mon compte
Nouveautés Publié le 24 octobre 2023

Qualité, réactivité, nouveauté : les producteurs du "beach" surfent sur la bonne vague

La période compliquée qui a plongé les producteurs de matières pour le bain dans une certaine impatience ne les a pas fait couler.

Loin de là : « L’ensemble du marché beachwear et sportswear a été concerné. Mais nous avons bien résisté et quand la situation s’est stabilisée, nous sommes repartis de l’avant en nous montrant très compétitifs, en Europe, en Amérique du Sud, aux Etats-Unis. Nous cherchons toujours à maintenir nos tarifs malgré l’augmentation du prix des matières premières », se félicite Nicola Iori, directeur commercial d’Eurostick. L’entreprise italienne quinquagénaire a plusieurs atouts dans son jeu: une belle maîtrise de la technique avec un savoir-faire reconnu en contrecollage, un service client éprouvé avec notamment la gestion d’un stock service efficace, et une grande réactivité.

Le client est roi

Intégré verticalement, Eurostick possède sa propre teinturerie, Goal SpA, lui permettant de garantir des réassorts sous 10 jours en moyenne. « Nos équipes travaillent tous les jours sur la mise au point de nouvelles qualités tandis que nos stylistes font des recherches détaillées pour offrir des solutions adaptées à chacun des marchés », précise Nicola Iori. Si la demande européenne est relativement homogène entre Italiens, Français, Allemands ou Espagnols, le marché américain est très particulier avec des demandes de dessins spécifiques selon les clients. Eurostick élargit sans cesse sa collection avec 70 à 80 nouveaux dessins par collection, rien que pour le maillot de bain, avec en permanence une esthétique simple et rassurante mais jamais banale. La collection met en avant des tissus techniques pour le sportswear avec des motifs gaufrés pour un effet jacquard, des imprimés et des dessins d’inspiration vintage, comme le Prince de Galles et, pour le beachwear en particulier, des tissus recyclés certifiés GRS avec des imprimés ethniques aux couleurs vives et des imprimés animaliers.

A 500 km de là, dans la région lyonnaise, Emmanuelle Bonnetin, directrice générale de Rocle By Isabella se réjouit : sa nouvelle collection pour le beachwear lancée il y a 5 ans est un vrai succès. « Elle progresse énormément. L’an dernier nous avons ajouté à nos jacquards et chaine et trame, une mini collection d’imprimés sur différentes matières. On a eu très vite d’excellents retours ! ». Aucun doute : il existe sur le marché une vraie demande de produits bain très français, bien différente des proposi- tions hautes en couleurs des Italiens ou des Espagnols.

Une bien inspirante touche française

« Nos clients cherchent des dessins subtils, des petites fleurs d’esprit « Liberty », des micro-motifs légers. Ils ont envie de fraîcheur. Il n’y a pas, ou plus, de ‘French touch’ dans le maillot de bain », constate Emmanuelle Bonnetin. Rocle By Isabella enfonce le clou avec des jacquards exclusifs, des bicolores à effet jean, et surtout une nouvelle série d’imprimés discrets. Des imprimés que Rocle By Isabella a puisé dans l’univers lingerie : des fleurs délicates posées sur fonds tramés, des indiennes et des ikats, des fleurs d’esprit rétro.
C’est sur le Made in France que parie aussi Marielle Cordenod, responsable du style et du développement commercial d’A.E.T. Textile : « Il y a de moins en moins de frontières entre le prêt- à-porter, la lingerie, le homewear et le balnéaire. Cela nous permet d’adapter des qualités pour l’habillement en version beach avec des colo- rants spécifiques ». Avec un parti pris qui séduit les jeunes marques : des mailles recyclées en polyamide ou polyester, déclinées en jerseys ou en charmeuses bi-extensibles, avec différents effets et fantaisies : fil lurex, rayures tricotées, motifs imprimés. Plus engagée encore, l’entre- prise élargit son offre autour du bain avec des mélanges à base de chanvre et de lin 100% français, associé au coton ou au Tencel : des jerseys, piqués, molletons unis, rayés ou imprimés pour les robes et petits tops de plage à effet nacré ou pailleté. Mais teints à partir de colorants végétaux, forcément. Des teintures végétales sur des cotons organiques.