(FR) Salon International de la Lingerie

La lingerie PHOTOGÉNIQUE

27 mars 2019

Telle une vitrine, Instagram est devenu une réelle source d’inspiration pour les marques. Enthousiasmées par cette affirmation de soi fièrement affichée, elles imaginent des campagnes digitales où la femme se met en scène dans un univers bienveillant et rassurant. De nouvelles mises en scènes, postures ou émotions… Un mouvement de liberté se dessine pour écrire d’autres chapitres sur la féminité et la séduction.

La lingerie Instagramable est design, colorée, graphique, une lingerie photo-génique qui se partage volontiers. Les dentelles arborent des motifs floraux très marqués pour s’assurer d’une visibilité probante. Le motif n’est pas un détail, il est source d’essentiel.
Ambassadrices de charme, les influenceuses sont au cœur de l’inspiration pour devenir les complices des marques et scénariser la lingerie. Fortes de leur identité, toutes s’amusent à révéler des pièces dans des silhouettes qu’elles veulent prêt-à-porter.
Les dessous se dévoilent avec subtilité, se revendiquent avec audace, se déclinent à volonté. Devenue une véritable alliée pour un look intemporel et partout dans l’air du temps, la lingerie inspire l’instant.

LE POINT DE VUE DES INFLUENCEUSES

LINA x MUSE / 105k abonnés 
Avant il fallait cacher sa lingerie. Aujourd’hui, je peux facilement laisser apparaître la dentelle d’un soutien-gorge noir avec un chemisier blanc. Je trouve ça joli, même avec les bodys que j’utilise comme des tops, avec une petite jupe en cuir par exemple ou avec un costume tailleur pour sortir le soir. C’est très élégant. Je mets aussi souvent des nuisettes en soie avec des baskets ou même un tee-shirt, cela fait underwear comme outwear. Sans jamais être vulgaire, je m’amuse de toutes les tendances, surtout pendant la Fashion Week où je me permets toutes les fantaisies.
Cette tendance n’est pas très nouvelle dans le fond : on a souvent vu Madonna dans les années 80 montrer ses soutiens-gorge, mais c’était plutôt tabou. Et c’était Madonna. Désormais, tout le monde peut se le permettre, les tendances actuelles l’autorisent. Peut-être parce qu’on a vu tellement d’influenceuses afficher leur lingerie.
Les marques aussi ont pris le relai dans leurs look-books avec des mises en scène du quotidien. Ça s’est démocratisé.
Je n’ai pas peur de mixer les couleurs, en essayant toujours de garder une cohérence. J’adore mélanger différentes matières et différents styles. Tous les jours, je m’habille très différemment, sans avoir de style défini, cela dépend d’où je suis, où je vais. Je trouve amusant de partager  mes différentes inspirations pour toujours surprendre mes abonnés qui ne savent jamais avec moi à quoi s’attendre. Ils ne peuvent pas tout aimer, ni tout porter, mais ils apprécient que j’ose montrer différentes choses et notamment ma lingerie.

 

MADE BY F. / 114k abonnés
Ambassadrice pour la marque Intimissimi, je partage régulièrement des photos de ma lingerie. Il arrive qu’on me demande spécifiquement de la dévoiler sous mes vêtements avec subtilité parce que c’est une manière aussi de l’affirmer. Il ne s’agit pas seulement de montrer ses dessous, mais de les intégrer une tenue prêt-à-porter. Même si l’on critique parfois le fait de révéler sa lingerie, c’est pour moi une façon de libérer la femme. On nous impose beaucoup de limites sur ce que l’on peut montrer ou non. Je trouve utile et important de prendre des libertés. Effectivement avec subtilité, sinon on tombe vite dans le vulgaire. C’est une approche intéressante que je m’autorise, toujours très bien vue par mes abonnés. Avant d’être ambassadrice lingerie, je montrai déjà mes dessous. Par exemple, lorsque je porte un haut blanc, je n’ai pas de soucis à mettre un soutien-gorge noir du moment qu’il répond à des codes esthétiques, comme une belle brassière en dentelle. J’aime que cela puisse se voir : c’est dommage d’avoir des jolies pièces et de ne pas pouvoir les montrer. C’est très frustrant. Je pense qu’avant tout une femme achète sa lingerie pour elle et pas forcément pour son conjoint. Avec une nouvelle esthétique très mode, la lingerie ne se cache plus : on cherche à la montrer de manière élégante et subtile, comme le faisait déjà Carrie Bradshaw dans Sex and the City. Un classique !

Restez au courant des actualités du salon et du marché

Inscrivez-vous à la newsletter

Je suis

Rejoignez-nous sur les réseaux sociaux