(FR) Salon International de la Lingerie

Interview d’Alexandra Worm – KANT Amsterdam

10 décembre 2019

Depuis quand visitez-vous le salon ?
Je visite le Salon International de la Lingerie depuis 12 ans maintenant.
Bien avant d’ouvrir ma boutique de lingerie.
Non seulement le salon est très intéressant et inspirant, mais j’aime venir à Paris également !
Je prends un jour ‘off’ pour visiter les boutiques d’Aubade et de Chantal Thomass ainsi que les grands magasins. Paris m’inspire, les gens, la nourriture, la langue.

La dernière marque dénichée sur le salon ?
La dernière marque que j’ai découverte et achetée pour ma boutique est une marque bain : Miss Bikini.
J’ai également visité le stand de Cosabella pour leurs magnifiques brassières qui sont les musts du moment. Ces brassières et soutiens-gorge sans armature sont très tendance.

Votre coup de cœur mode du moment ?
Je porte ce que je veux. Je garde un œil sur la mode mais je prends mes propres décisions. Je n’ai pas de produit préféré en particulier, je sélectionne des articles de qualité, qui durent plus longtemps et qui me font plaisir.
Par exemple j’aime beaucoup porter Oscalito au quotidien. Oscalito crée de très belles chemises en soie et en laine. Je m’habille avec cette marque presque tous les jours.

Votre journée type sur le salon
Je suis sur le salon le samedi et le dimanche de 9h00 à 19h00. Je crée mon propre programme et je commence toujours par visiter les stands des marques que je vends déjà dans ma boutique. Puis je vais regarder quelques défilés et dénicher de nouvelles marques.
Pendant ces deux jours, je discute et partage beaucoup, et je noue de nouveaux contacts. Entre temps, je regarde les nouvelles collections avec attention.
Mais tout cela va changer un petit peu dorénavant. En plus de ma boutique de lingerie, j’ai lancé une deuxième entreprise, une agence, qui s’appelle Alexandra Agenturen Amsterdam. Je vais également dénicher des marques sur le salon que je peux faire découvrir aux Pays-Bas.
Il faut toujours évoluer et il y a tant de belles marques qui me manquent dans les boutiques néerlandaises de lingerie ou de prêt-à-porter. Je compte donc prendre mon élan et changer quelque peu le climat hollandais en apportant une touche mode à la lingerie et au balnéaire.
Le Salon m’apporte beaucoup pour cela. J’ai beaucoup de respect et de gratitude pour l’organisation de l’événement. Cela m’aide dans mon travail, et puis, à mon tour, j’aide mes clients.

RESTEZ AU COURANT DES ACTUALITÉS DU SALON ET DU MARCHÉ

Inscrivez-vous à la newsletter

Je suis

Rejoignez-nous sur les réseaux sociaux