Bodypositive : L’art de laisser parler le corps

14 mars 2019

 

Propulsé par le phénomène #Metoo, le Bodypositive incarne la libération des corps et de la féminité face aux diktats du monde de l’image. Le Cabinet Leherpeur Paris vient de mener une étude appelée Body Talks qui raconte l’influence de ce mouvement sur Instagram. Retour sur les tendances et les acteurs d’un courant en vogue.

Positive Activists
Ce mouvement collectif met à l’honneur le Girl Power et vise à présenter un corps avec ses imperfections. Corps redessinés, petites poitrines,  cuisses poilues et non retouchées en sont les emblèmes phares. Tout comme le Rose, charmant et militant qui devient la couleur symbolique du mouvement. Une façon d’introduire la séduction et la fantaisie délicate tout en prônant un corps authentique.

Slow Poets
Une femme muse, libre est indépendante, telle est la définition du mouvement Slow Poets. La féminité se veut poétique grâce aux métaphores florales et aux nouvelles palettes de couleurs qui présentent une femme instinctive qui suggère le charme de sa peau.

Badass Venus
Entre codes virils et pouvoir, les Badass, autrement appelées les dures à cuire, usent de leur armes de séduction et d’attraction. Le Porno chic fait son retour en grande pompe à l’heure des stars de la pop telles que Beyonce et Cardi B. Ces divas du RnB bouleversent les codes du genre en utilisant le rock, le perfecto et le pyjama d’homme contrasté par une lingerie en dentelle, sexy et rebelle.

Des personnes qui font la tendance
Chloé Bonnard des Nanas d’Paname, un collectif qui regroupe une cinquantaine de femmes d’univers différents, parle entraide, évolution des mentalités et entrepreneuriat au féminin. « On n’aime plus le mensonge, la retouche, on veut la sincérité ». De même, Renaud Cambuzat, directeur de la création et de l’image Chantelle  et Maria Yeung, créatrice de la marque Marieyat, apportent un regard nouveau sur la lingerie féminine avec une forte valeur d’émancipation et de différence.

 

Podcast Rencontres Exclusives x Leherpeur Paris –  Sabrina Pelissier, planneur stratégique
Body Talks : Bénédicte Fabien – Directrice de la prospective ; Renaud Cambuzat – Directeur de la création et de l’image Chantelle ; Maria Yeung – Créatrice de la marque Marieyat ; Chloé Bonnard – Les Nanas d’Paname
« Bodypositive ou comment Instagram renouvelle le discours de l’intime »

ECOUTER

Restez au courant des actualités du salon et du marché

Inscrivez-vous à la newsletter

Je suis

Rejoignez-nous sur les réseaux sociaux